Partager

Les lobbys sortent l'artillerie lourde pour protéger l'impunité des multinationales

Billet d'humeur 2 juillet 2021

Chaque jour de mon mandat est un combat contre les lobbys. Même quand nous pensons avoir obtenu des victoires, il faut toujours rester en état d’alerte car la partie n’est jamais gagnée. Dernière illustration en date avec la législation sur la responsabilité des multinationales qui violent les droits humains ou saccagent l’environnement. Nous étions parvenus à faire voter (grâce à votre soutien :-)) au parlement européen une première proposition de texte assez ambitieuse en mars dernier. Mais depuis les lobbies s’activent en coulisses pour vider le texte de sa substance.

Zara, Nike, Apple, Vinci, Total (la liste est sans fin)… tant de multinationales profitent de la mondialisation sauvage pour exploiter les travailleurs et détruire la planète en toute impunité. Et le texte que j’étais parvenue à faire adopter permettrait enfin de traîner ces entreprises devant les tribunaux et de donner accès à la justice aux victimes. 


La balle est aujourd’hui entre les mains de la Commission européenne qui doit proposer un texte législatif censé respecter la position du Parlement européen. Mais les multinationales se mobilisent tous azimuts pour affaiblir tous les aspects contraignants du texte. Une enquête menée par plusieurs associations dévoile ce lobbying intense mené par les multinationales pour faire pression sur les institutions européennes. Les techniques sont connues :  évènements, sponsoring, courriers, déjeuners… tout est bon pour influencer les eurodéputés et la Commission. Et les lobbys ne lésinent pas sur les moyens. L’AIM (Association européennes des marques) a ainsi déboursé pas moins de 400 000 euros et l’AFEP (l’Association française des entreprises privées qui réunit le CAC 40) a dépensé plus d’1,25 million d’euros en lobbying auprès des institutions européennes. Avec de tels chiffres on comprend l'inégalité du rapport de force entre les défenseurs des intérêts privés, les associations et les (quelques) élus qui se battent pour l’intérêt général.


Certaines multinationales annoncent clairement la couleur, assument leur opposition totale et ne veulent pas entendre parler de la moindre législation sur le devoir de vigilance des multinationales. D’autres agissent de manière plus insidieuse et prétendent vouloir coopérer tout en cherchant en réalité en sous main à affaiblir le texte (on vous voit...). C’est le cas de Bayer, Total ou Mars qui nous abreuvent de belles déclarations sur la responsabilité sociale des entreprises mais manœuvrent en coulisse pour façonner la loi selon leurs intérêts. Leur objectif est simple : empêcher à tout prix que les multinationales rendent des comptes sur leurs pratiques. En s’attaquant à la portée du texte, à sa dimension contraignante, ou encore en rendant inopérantes certaines dispositions.  


Malgré les agissements des lobbys, je ne baisse pas les bras et je continue de travailler d’arrache-pied pour faire adopter cette loi européenne sur le devoir de vigilance des multinationales. Nous avons ainsi mobilisé les autres présidents de groupe pour mettre la pression sur  la commission et défendre la position du parlement. Et nous continuerons d’alerter sur toute tentative de social ou de greenwashing. Il est temps de faire cesser l’impunité des multinationales prédatrices et de reprendre le pouvoir sur les lobbys. Nous avions déjà été nombreux à nous mobiliser avec la campagne citoyenne #QuiCommande ? Car en démocratie, c’est nous et certainement pas les lobbys. Et vous pouvez compter sur moi pour ne rien lâcher et faire primer l’intérêt des gens sur celui de l’argent ! 

Mettre au pas les lobbies et multinationales

5 juin 2021
La France et l’UE cèdent aux lobbies de l’évasion fiscale pour une transparence fiscale à trous
Savez-vous combien d’impôts paient Total, Amazon ou Facebook ? Non et c’est bien tout le problème de l’évasion fiscale. 7 ans que je me bats. 7 ans que j’ai commencé le combat pour une mesure simple mais efficace : la transparence des multinationales.
28 mai 2021
Poursuites-bâillons : les multinationales ne nous feront pas taire !
Bolloré qui attaque en diffamation les médias qui enquêtent sur ses activités en Afrique, Vinci qui traîne en justice l’association Sherpa ou encore Darmanin qui menace de porter plainte contre ses opposants politiques... Depuis plusieurs années, les procès visant à faire taire les lanceurs d’alertes, associations, activistes et journalistes se multiplient. Ce procédé a un nom : les poursuites-bâillons, en anglais SLAPP (Strategic Lawsuits Against Public Participation).

Autour des mêmes combats

5 juin 2021

La France et l’UE cèdent aux lobbies de l’évasion fiscale pour une transparence fiscale à trous

Savez-vous combien d’impôts paient Total, Amazon ou Facebook ? Non et c’est bien tout le problème de l’évasion fiscale. 7 ans que je me bats. 7 ans que j’ai commencé le combat pour une mesure simple mais efficace : la transparence des multinationales.
28 mai 2021

Poursuites-bâillons : les multinationales ne nous feront pas taire !

Bolloré qui attaque en diffamation les médias qui enquêtent sur ses activités en Afrique, Vinci qui traîne en justice l’association Sherpa ou encore Darmanin qui menace de porter plainte contre ses opposants politiques... Depuis plusieurs années, les procès visant à faire taire les lanceurs d’alertes, associations, activistes et journalistes se multiplient. Ce procédé a un nom : les poursuites-bâillons, en anglais SLAPP (Strategic Lawsuits Against Public Participation).
11 mai 2021

Coupe du monde au Qatar : a-t-on envie de jouer au foot sur des cadavres ?

Qu’on aime le foot ou pas, ce sport qui réunit des milliards de fans à travers le monde est un sujet majeur. Et c’est aussi une affaire de gros sous. On ne découvre pas aujourd’hui le foot business et ses excès : dérégulation, privatisation, corruption, enrichissement de quelques-uns... Mais l’organisation de la coupe du monde 2022 au Qatar franchit un nouveau seuil. Les chiffres sont glaçants : plus de 6 750 morts sur les chantiers. Et cette question qu’on ne peut s’empêcher de se poser : a-t-on envie de jouer au foot sur des cadavres ?
14 mars 2021

#QUICOMMANDE : COMMENT NOTRE MOBILISATION CONTRE L’IMPUNITÉ DES MULTINATIONALES A PAYÉ !

Quand j’ai mis pour la première fois les pieds au parlement européen en mai 2019 juste après avoir été élue, j’avais un objectif. Une obsession : parvenir à faire adopter un texte qui condamne en justice les entreprises qui violent les droits de l’homme et saccagent l’environnement. C’est pour ça que je bataillais dans le secteur associatif avant d’être élue. C’est ce combat que j’ai voulu emmener avec moi dans l’arène politique.
24 février 2021

#QuiCommande : Manon Aubry lance une campagne citoyenne face aux lobbys pour mettre un terme à l’impunité des multinationales avec le devoir de vigilance européen

Un vote majeur aura lieu au Parlement européen la semaine du 8 mars visant à mettre un terme aux violations des droits de l’homme et aux destructions de l’environnement commises par des multinationales dans leurs chaînes d’approvisionnement. Alors que les lobbys s’activent en coulisses pour détruire toute ambition de ce texte, Manon Aubry lance une campagne citoyenne, soutenue par de nombreuses personnalités politiques et de la société civile, pour rappeler aux multinationales et décideurs européens “qui commande”.
23 février 2021

Un coup de main pour les droits humains et l'environnement contre l'impunité des multinationales ? Vous aussi rappelez aux multinationales que c'est nous qui commandons !

Aidez-nous à propager ce tag, notamment via une action photo que vous pouvez faire seul ou a plusieurs pour aider à diffuser cette campagne : prenez-vous en photo avec un morceau de carton ou tout autre emballage de livraison (pochette, enveloppe etc.) en inscrivant "#QuiCommande" et "C'est NOUS". Comme moi ci-dessous !

Vous pouvez lire aussi

Restez informés

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme marketing. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour en savoir plus sur la politique de protection des données de Mailchimp.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de nos emails. Pour avoir plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez visiter notre site internet

Données personnelles

Les cookies permettent d'améliorer votre experience et facilitent la réactivité de notre site. Sur notre site, un cookie est actif : Google Analytics. Il récolte des données statistiques anonymes sur le site. Lorsque vous visitez le site de Manon Aubry, une seule donnée personnelle vous concernant est collectée avec ce cookie, il s'agit de votre adresse IP, mais celle-ci est anonymisée automatiquement par le système sans possibilité d'identification de la personne concernée. Si vous ne souhaitez pas que notre site utilise ce cookie, vous pouvez le refuser ci-après.