Partager

Le seul vainqueur du modèle Amazon, c'est Jeff Bezos

Actualité 4 décembre 2020

C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.

Ce matin, aux côtés d’ATTAC, les Amis de la Terre et ANV-COP21, nous avons acté le changement de propriétaire au ministère de l’économie : Amazon en a pris le pouvoir pour imposer son modèle qui détruit tout. La planète, les emplois, les petits commerces, les recettes fiscales, les services publics. 


Au profit d’un homme : Jeff Bezos, dont la fortune avoisine les 200 milliards. C’est sûr que la crise du covid a été une opportunité inouïe pour Amazon : bénéfices multipliés par trois en un seul trimestre et Jeff Bezos a vu sa fortune augmenter de 80 milliards depuis janvier, et aurait ainsi pu verser à la place une prime de plus de 100 000$ pour chacun de ses employés à travers le monde.


La question n’est pas de savoir si on aime bien Amazon ou non mais quel modèle de société cela dessine. Un modèle où les salariés sont exploités, les contrats précaires la norme, et le flicage permanent la règle. Un modèle qui repose sur la mise en place d’un système d’espionnage digne des films de science-fiction où élus, salariés, syndicalistes, militants climatiques, gilets jaunes sont surveillés par des barbouzes. Un modèle qui détruit deux emplois dans le petit commerce pour un emploi créé. Un modèle qui saccage la planète avec des méga-entrepôts qui artificialisent les sols et dont le service en ligne émet autant de gaz à effet de serre que le Portugal. Un modèle qui ruine les Etats et donc nos services publics avec plus de la moitié du chiffre d’affaires dissimulé dans les paradis fiscaux et la facilitation d’un système de fraude à la TVA.


C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.

En savoir plus sur ce lien

Pour une bifurcation écologique et sociale

Mettre au pas les lobbies et multinationales

24 févr. 2021
#QuiCommande : Manon Aubry lance une campagne citoyenne face aux lobbys pour mettre un terme à l’impunité des multinationales avec le devoir de vigilance européen
Un vote majeur aura lieu au Parlement européen la semaine du 8 mars visant à mettre un terme aux violations des droits de l’homme et aux destructions de l’environnement commises par des multinationales dans leurs chaînes d’approvisionnement. Alors que les lobbys s’activent en coulisses pour détruire toute ambition de ce texte, Manon Aubry lance une campagne citoyenne, soutenue par de nombreuses personnalités politiques et de la société civile, pour rappeler aux multinationales et décideurs européens “qui commande”.
23 févr. 2021
Un coup de main pour les droits humains et l'environnement contre l'impunité des multinationales ? Vous aussi rappelez aux multinationales que c'est nous qui commandons !
Aidez-nous à propager ce tag, notamment via une action photo que vous pouvez faire seul ou a plusieurs pour aider à diffuser cette campagne : prenez-vous en photo avec un morceau de carton ou tout autre emballage de livraison (pochette, enveloppe etc.) en inscrivant "#QuiCommande" et "C'est NOUS". Comme moi ci-dessous !

Autour des mêmes combats

24 février 2021

#QuiCommande : Manon Aubry lance une campagne citoyenne face aux lobbys pour mettre un terme à l’impunité des multinationales avec le devoir de vigilance européen

Un vote majeur aura lieu au Parlement européen la semaine du 8 mars visant à mettre un terme aux violations des droits de l’homme et aux destructions de l’environnement commises par des multinationales dans leurs chaînes d’approvisionnement. Alors que les lobbys s’activent en coulisses pour détruire toute ambition de ce texte, Manon Aubry lance une campagne citoyenne, soutenue par de nombreuses personnalités politiques et de la société civile, pour rappeler aux multinationales et décideurs européens “qui commande”.
23 février 2021

Un coup de main pour les droits humains et l'environnement contre l'impunité des multinationales ? Vous aussi rappelez aux multinationales que c'est nous qui commandons !

Aidez-nous à propager ce tag, notamment via une action photo que vous pouvez faire seul ou a plusieurs pour aider à diffuser cette campagne : prenez-vous en photo avec un morceau de carton ou tout autre emballage de livraison (pochette, enveloppe etc.) en inscrivant "#QuiCommande" et "C'est NOUS". Comme moi ci-dessous !
11 décembre 2020

Pendant que Macron fanfaronne : l'UE impose l'austérité, recule sur le climat et cède face à l'extrême-droite hongroise

Emmanuel Macron aura beau fanfaronner, c'est un échec total. Pour la planète, comme pour nous tous.
4 novembre 2020

Déclaration sur la modernisation du Traité sur la Charte de l'énergie (TCE)

L'UE a pour objectif d’être un leader incontestable en matière de climat...

24 octobre 2020

Vote de la PAC : Un hold-up démocratique au détriment de la planète et des paysans

Il y a de ces semaines qui comptent particulièrement dans le...
23 octobre 2020

L'écologie au banc des accusés

Ils s’appellent Pauline, Emma, Félix, Alma, Etienne, Cécile. Ils ont tous une trentaine d’années.

Vous pouvez lire aussi

Restez informés

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme marketing. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour en savoir plus sur la politique de protection des données de Mailchimp.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de nos emails. Pour avoir plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez visiter notre site internet

Données personnelles

Les cookies permettent d'améliorer votre experience et facilitent la réactivité de notre site. Sur notre site, un cookie est actif : Google Analytics. Il récolte des données statistiques anonymes sur le site. Lorsque vous visitez le site de Manon Aubry, une seule donnée personnelle vous concernant est collectée avec ce cookie, il s'agit de votre adresse IP, mais celle-ci est anonymisée automatiquement par le système sans possibilité d'identification de la personne concernée. Si vous ne souhaitez pas que notre site utilise ce cookie, vous pouvez le refuser ci-après.