Partager

Étape 3 : Une dame pas sage

Semaine verte 30 octobre 2019

« Cela fait 45 ans que je descends dans la rue, je n’ai rien fait d’exceptionnel et il en faudra plus pour m’arrêter ». Lors de notre rencontre au terme de notre troisième étape qui nous a amenés à Nice, Geneviève Legay pose tout de suite les choses : elle n’aime pas qu’on la considère comme une héroïne. Ni comme une résignée : sa fougue et sa détermination restent intacts.

Mais elle est devenue bien malgré elle un symbole : celui des violences policières qui ont marqué ces derniers mois et notamment la répression brutale subie par les gilets jaunes. Plus de 2500 blessés, 24 éborgnés, 5 mains arrachés. Un lourd bilan subi par des des manifestants qui aspiraient simplement à davantage de justice fiscale. « C’était comme si c’était la guerre » réalise avec le recul Geneviève. 

Elle raconte d’ailleurs l’état de choc des personnes qui ont défilé à son réveil dans sa chambre d’hôpital, un état suscité par la violence des images de sa chute qu’elle ignore encore à ce moment-là. Officiellement Geneviève aurait refusé d’obtempérer en ignorant les sommations des forces de l’ordre avant leur intervention. Officiellement donc car non seulement Geneviève ne les a pas entendues mais il semblerait qu’elle ne serait pas la seule, d’autres témoins ayant abondé dans ce sens malgré les tentatives d’intimidation exercées dans le cadre de l’enquête. 

Et c’est de cette démocratie en danger dont nous avons échangé avec Geneviève à la réunion publique que nous avons organisé le soir à Nice (tout juste descendue de vélo, excusez ma tenue ! 😉) devant des dizaines de militants, gilets jaunes et curieux. Une démocratie également en danger à Fréjus, le temple de l’extrême-droite, où nous avons démarré notre étape du jour sur mes terres natales. De Fréjus à Nice, ce furent quelques dizaines de km (vallonés - les mollets ont un peu chauffé) à travers un magnifique paysage malheureusement altéré par la soif immobilière à mesure qu’on s’approche de Nice et dont je ne cesse de mesurer la progression depuis mon enfance. De Fréjus à Nice, c’est le même combat néanmoins pour faire vivre la démocratie mise en danger par les violences policières ou les pratiques autoritaires de l’extrême droite. 

Et pour cela, rien de tel que de suivre l’exemple de Geneviève Legay, n’en déplaise à Emmanuel Macron et ses recommandations : ne pas être « sage » !

En savoir plus sur ce lien

Pour une bifurcation écologique et sociale

22 juil. 2021
Une nouvelle alliance internationale pour répondre à la double crise du climat et des inégalités
Inondations meurtrières en Belgique et en Allemagne, feux géants en Sibérie, records de température au Canada… Même les pires climatosceptiques sont bien obligés de s’y résoudre : il n’est désormais plus possible d’ignorer les impacts ravageurs du dérèglement climatique. Partout sur la planète, des femmes et des hommes sont frappés quotidiennement par les conséquences de l’inaction climatique. Pire, ce sont les plus pauvres, alors qu’il sont les moins responsables de la destruction de l’environnement, qui paient le plus lourd tribu. Et ce n’est que le début.
12 mai 2021
Pas de bifurcation écologique possible sans confrontation sérieuse avec les règles européennes
L’Assemblée nationale a voté la semaine dernière une parodie de loi climat, sabordant les travaux de la Convention citoyenne. Oubliée la promesse de reprise “sans filtre” : la trahison démocratique est totale et l’irresponsabilité écologique consommée. Les propositions des 150 méritaient mieux. Et c’est parce que nous les respectons que nous nous sommes posé cette question qui n’est jamais traitée sérieusement. Comment appliquer l’intégralité du programme des conventionnels dans le cadre des règles européennes actuelles ?

Autour des mêmes combats

22 juillet 2021

Une nouvelle alliance internationale pour répondre à la double crise du climat et des inégalités

Inondations meurtrières en Belgique et en Allemagne, feux géants en Sibérie, records de température au Canada… Même les pires climatosceptiques sont bien obligés de s’y résoudre : il n’est désormais plus possible d’ignorer les impacts ravageurs du dérèglement climatique. Partout sur la planète, des femmes et des hommes sont frappés quotidiennement par les conséquences de l’inaction climatique. Pire, ce sont les plus pauvres, alors qu’il sont les moins responsables de la destruction de l’environnement, qui paient le plus lourd tribu. Et ce n’est que le début.
12 mai 2021

Pas de bifurcation écologique possible sans confrontation sérieuse avec les règles européennes

L’Assemblée nationale a voté la semaine dernière une parodie de loi climat, sabordant les travaux de la Convention citoyenne. Oubliée la promesse de reprise “sans filtre” : la trahison démocratique est totale et l’irresponsabilité écologique consommée. Les propositions des 150 méritaient mieux. Et c’est parce que nous les respectons que nous nous sommes posé cette question qui n’est jamais traitée sérieusement. Comment appliquer l’intégralité du programme des conventionnels dans le cadre des règles européennes actuelles ?
11 décembre 2020

Pendant que Macron fanfaronne : l'UE impose l'austérité, recule sur le climat et cède face à l'extrême-droite hongroise

Emmanuel Macron aura beau fanfaronner, c'est un échec total. Pour la planète, comme pour nous tous.
4 décembre 2020

Le seul vainqueur du modèle Amazon, c'est Jeff Bezos

C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.
4 novembre 2020

Déclaration sur la modernisation du Traité sur la Charte de l'énergie (TCE)

L'UE a pour objectif d’être un leader incontestable en matière de climat...

24 octobre 2020

Vote de la PAC : Un hold-up démocratique au détriment de la planète et des paysans

Il y a de ces semaines qui comptent particulièrement dans le...

Vous pouvez lire aussi

Restez informés

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme marketing. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour en savoir plus sur la politique de protection des données de Mailchimp.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de nos emails. Pour avoir plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez visiter notre site internet

Données personnelles

Les cookies permettent d'améliorer votre experience et facilitent la réactivité de notre site. Sur notre site, un cookie est actif : Google Analytics. Il récolte des données statistiques anonymes sur le site. Lorsque vous visitez le site de Manon Aubry, une seule donnée personnelle vous concernant est collectée avec ce cookie, il s'agit de votre adresse IP, mais celle-ci est anonymisée automatiquement par le système sans possibilité d'identification de la personne concernée. Si vous ne souhaitez pas que notre site utilise ce cookie, vous pouvez le refuser ci-après.