Partager

DÉFENDONS L’EAU NOTRE BIEN COMMUN CONTRE LA PRÉDATION DES MULTINATIONALES

Billet d'humeur 23 mars 2021

Seulement 2% de l’eau mondiale est potable. Et cette ressource, si rare et si précieuse, est gaspillée, polluée, accaparée.

Seulement 2% de l’eau mondiale est potable. Et cette ressource, si rare et si précieuse, est gaspillée, polluée, accaparée. Comme ici. Ici, c’est Mazaugues où j’ai passé cette journée internationale de l’eau. Un village dans le centre Var au pied de la Sainte-Beaume. Un site magnifique (jugez-vous-même sur les photos) au cœur de ma Provence natale, où se passe une bataille symptomatique de la guerre qui se joue en ce moment sur l’eau. Et du drame écologique qui se déroule sous nos yeux avec la complicité des multinationales et de nos dirigeants.

Sur l’ancienne carrière de beauxite, une entreprise veut y installer une carrière. Et tant pis pour la biodiversité et l’écosystème rare qui s’y trouve, dont des chauve-souris protégées. Tant pis pour l’espace Natura 2000 qui protège la moitié du site. Tant pis pour les arbres livrés à la déforestation. Tant pis pour les risques d’effondrement qui pourraient polluer une gigantesque masse d’eau souterraine (7 millions de m cubes !), qui nourrit la zone jusqu’à l’Est toulonnais. Le Var est l’une des zones les plus sèches de France, les problèmes d’alimentation en eau fréquents et l’on met ici en danger une source d’approvisionnement essentielle.

Un scandale écologique. Et démocratique aussi : 42 élus locaux ont voté des motions d’opposition à ce projet. Faisant écho à un rejet massif de la population de ce projet destructeur. Alors le collectif anti-carrière de Mazaugues soulève ciel et terre depuis des années pour faire arrêter cette folie. Pour protéger la biodiversité et l’eau. Ils en parlent avec passion et les défendent comme des biens et ressources que l’on sait si précieux.

Mazaugues, « Maougo » en provençal, veut dire « masse d’eau ». Mais cette masse d’eau est désormais menacée. Par la logique du profit qui n’a que faire de notre survie et de celle de la planète. Il est temps de la protéger à sa juste valeur : rappelons que l’eau est à nous, pas aux multinationales, et faisons de l’eau un bien commun de l’humanité !

Manon

Pour une bifurcation écologique et sociale

11 déc. 2020
Pendant que Macron fanfaronne : l'UE impose l'austérité, recule sur le climat et cède face à l'extrême-droite hongroise
Emmanuel Macron aura beau fanfaronner, c'est un échec total. Pour la planète, comme pour nous tous.
4 déc. 2020
Le seul vainqueur du modèle Amazon, c'est Jeff Bezos
C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.

Autour des mêmes combats

11 décembre 2020

Pendant que Macron fanfaronne : l'UE impose l'austérité, recule sur le climat et cède face à l'extrême-droite hongroise

Emmanuel Macron aura beau fanfaronner, c'est un échec total. Pour la planète, comme pour nous tous.
4 décembre 2020

Le seul vainqueur du modèle Amazon, c'est Jeff Bezos

C’est de ce modèle-là promu par le gouvernement et le ministre de l’économie Bruno Le Maire dont nous ne voulons pas. Car nous y sommes tous perdants. Les consommateurs, les petits commerces, la planète, nos services publics, l’Etat. C’est ce modèle que nous combattons en demandant un moratoire sur les nouveaux entrepôts, une taxe sur les profiteurs de crise et une liste crédible de paradis fiscaux. Avant que le modèle Amazon ait tout emporté sur son passage.
4 novembre 2020

Déclaration sur la modernisation du Traité sur la Charte de l'énergie (TCE)

L'UE a pour objectif d’être un leader incontestable en matière de climat...

24 octobre 2020

Vote de la PAC : Un hold-up démocratique au détriment de la planète et des paysans

Il y a de ces semaines qui comptent particulièrement dans le...
23 octobre 2020

L'écologie au banc des accusés

Ils s’appellent Pauline, Emma, Félix, Alma, Etienne, Cécile. Ils ont tous une trentaine d’années.
16 septembre 2020

Marchons pour réduire le trafic aérien

Devant l'urgence climatique, des personnalités civiles, scientifiques et militants se rassembleront, partout en France, le 3 octobre pour défendre une réduction du trafic aérien et un plan de reconversion du secteur pensé avec les salariés.

Vous pouvez lire aussi

Restez informés

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme marketing. En cliquant ci-dessus pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour en savoir plus sur la politique de protection des données de Mailchimp.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de nos emails. Pour avoir plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez visiter notre site internet

Données personnelles

Les cookies permettent d'améliorer votre experience et facilitent la réactivité de notre site. Sur notre site, un cookie est actif : Google Analytics. Il récolte des données statistiques anonymes sur le site. Lorsque vous visitez le site de Manon Aubry, une seule donnée personnelle vous concernant est collectée avec ce cookie, il s'agit de votre adresse IP, mais celle-ci est anonymisée automatiquement par le système sans possibilité d'identification de la personne concernée. Si vous ne souhaitez pas que notre site utilise ce cookie, vous pouvez le refuser ci-après.